Projet SAR-A
Client :
INSIDE (Integrative Research Unit: Social and Individual Development)
FHSE, Université du Luxembourg (Faculté des Sciences Humaines, des Sciences de l'Éducation et des Sciences Sociales​).

Objectif :
Les enfants atteints de troubles du spectre autistique ont des difficultés avec l'empathie, les emotions et la communication sociale.
Dans une études explorant l'efficacité d'un robot-médiateur dans leurs apprentissages, il m'a été demandé de fournir un prototype d'interface entre ce robot et un professionnel de santé.
Le robot, appelé Emma, communique directement avec l'enfant, par audio (voix) et un écran affichant un visage expressif.

Grâce à cette interface, un·e utilisateur·rice présent·e peut saisir les réponses de l'enfant parmi plusieurs options et permettre à Emma de s'adapter, simulant une réelle conversation.
Mise en situation ↴
Différentes réponses de la part de l'enfant impliquent différents résultats de la part d'Emma.
Chaque questions possèdent un système d'embranchement simple.
Un score de participation permet, en répétant les exercices, de suivre la progression et l'apprentissage de l'enfant.
Une option "pas de réponse" est toujours présente si l'enfant ne réagit pas. Cela déclenche le même résultat qu'une réponse négative mais n'augmente pas le score de participation.
Chaque enfant à son propre profil. Informations concernant son nom, âge et score sont ainsi sauvegardé.
Embranchement simple ↴
Certaines questions nécessite une interaction multiple et la question a besoin d'être répétée plusieurs fois
Embranchement à choix multiple avec boucle ↴
Écran de profil et extrait de la session 1 ↴
Back to Top